Analyse transactionnelle

Un article de IE-Lobbying.info.

Jump to: navigation, search

Sommaire

Définition générale

L’analyse transactionnelle (aussi appelée "AT") a été fondée par un médecin psychiatre américain, Éric Berne, dans les années 1950 à 1970. L'AT est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle décrit la personnalité en termes "d'États du Moi" (Parent, Adulte, Enfant), en mettant l'accent sur les phénomènes intrapsychiques et inter-relationnels ("transactions"). Les "Jeux psychologiques" traduisent un dysfonctionnement de la communication. Le travail thérapeutique en AT permet d'identifier le "Scénario de vie" "décidé" au cours de l'enfance et de le modifier le cas échéant.

Détails de l'approche

Le cœur de l'approche consiste à combiner l'observation de ces divers niveaux de comportement pour obtenir un changement chez un individu ou une collectivité, dans le cadre d'un contrat conjointement accepté par le praticien et le patient.

  • L’analyse transactionnelle utilise un modèle du Moi en trois parties : le diagramme des états du Moi qui aide à comprendre comment les gens sont structurés psychologiquement, comment les gens fonctionnent et expriment leur personnalité.
  • L’analyse transactionnelle propose une théorie du développement psychique de l’être humain : le concept de scénario de vie" explique comment les schémas de comportement dans notre vie actuelle ayant pris naissance dans notre enfance, continuent à se développer et à se renforcer, pour aboutir à un but que nous nous sommes fixé, but qui échappe le plus souvent à notre conscience. À l’intérieur du cadre du scénario de vie, l’Analyse Transactionnelle fournit des explications, exploitables pour changer notre manière de vivre, sur la manière dont nous continuons parfois à réutiliser les stratégies de notre enfance dans notre vie adulte, même quand elles aboutissent à des résultats douloureux ou infructueux. Par conséquent, l’Analyse Transactionnelle nous propose une théorie de la personnalité.
  • L’analyse transactionnelle est une théorie de la communication : à travers l'analyse des transactions (échanges verbaux ou non verbaux entre les personnes), des jeux psychologiques...
  • Elle fournit une méthode d’analyse des systèmes et des organisations : théorie organisationnelle.

Principal concept : les états du Moi

Un État du Moi est un système cohérent de pensées, d’émotions, et de comportements associés. Du point de vue de la structure de la personne, l'AT distingue trois types d’États du Moi.

  • Le Parent correspond aux pensées, émotions, et comportements d'une personne qu'elle a fait siens par imitation de figures parentales ou éducatives marquantes.
  • L’Adulte caractérise les émotions, pensées et comportements qui sont congruents avec la réalité de l’ici et maintenant.
  • L’Enfant correspond aux pensées, émotions, et comportements qui sont une reviviscence de notre propre enfance.

Suivant les situations vécues entre 2 personnes, tel ou tel État du Moi est activé chez chaque protagoniste. L'analyse transactionnelle met l'accent sur les situations où derrière un échange d'informations banal en apparence (transaction Adulte-Adulte), peuvent se jouer des réactivations de pensées/émotions/comportements liés au passé (transactions Enfant-Parent par exemple).

La communication est plus difficile si les États du Moi activés sont le Parent ou l'Enfant, alors que l'adulte serait plus approprié.

Quelques exemples :

  • Dans un couple, censé se respecter sur un pied d'égalité, donc d'Adulte à Adulte, un des partenaires qui dirait "tu n'as pas fait la vaisselle ce soir !" utiliserait une accusation de Parent à Enfant, susceptible de cadrer ou de ternir la relation ;
  • Lors d'une formation professionnelle, un des stagiaires qui prendrait souvent la parole pour s'adresser au formateur sur un ton qui sous-entendrait que ce dernier ne connait pas bien son métier, se placerait dans une relation de Parent à Enfant au lieu d'Adulte à Adulte.

Les termes Parent, Adulte et Enfant ne sont pas en relation avec l'âge de la personne. Dans une classe un enfant qui réexplique la leçon à un de ses camarades de la même manière que le fait son maître ou sa maîtresse active son État du Moi Parent. Deux enfants qui discutent d'un dessin animé peuvent le faire d'Adulte à Adulte.

Quand on constate une mauvaise communication, l'AT permet d'analyser les État du Moi en jeu. Le mauvais communicant, s'il est de bonne foi, peut prendre conscience que le ton particulier qu'il a utilisé le ramène personnellement à une situation antérieure, et "décontaminer son Adulte" : en faisant la part des choses, séparer les deux situations, et reconsidérer la situation présente du point de vue des éléments de la réalité "ici et maintenant", ce qui permettra certainement une meilleure communication.

L'analyse transactionnelle, comment ça marche ?

Une des idées induites par cette approche est que la connaissance de nos propres comportements, de leurs sources peut nous aider à changer les comportements douloureux... personne n'est obligé de souffrir. L'analyse transactionnelle est utilisée en psychothérapie. Une psychotérapie en AT s'effectue dans le cadre d'un contrat accepté par le thérapeute et le patient. Ce contrat porte sur les objectifs à atteindre et la manière dont le thérapeute comme le patient pourront constater que le but de thérapie est atteinte. Les techniques d'intervention portent autant sur le contenu de ce qu'apporte le patient que sur le processus mis en œuvre dans la relation transférentielle avec le thérapeute (et avec les membres du groupe lorsque le traitement s'effectue en groupe). L'analyse du processus est considérée avec attention. L'analyse transactionelle marque aussi sa spécificité par son caractère éminemment explicite : la transparence en est une manifestation constante dans la transmission des concepts au patient comme dans l'attitude du thérapeute, considéré davantage comme une personne que comme un écran de projection. L'analyse transactionelle permet l'intégration d'outils empruntés à d'autres approches.

Lien interne

Lien externe