Perception management

Un article de IE-Lobbying.info.

Jump to: navigation, search

Définition générale

Cette définition se réfère entièrement aux propos d'un cadre de l'ADIT

Le perception management peut être défini comme l'ensemble d’actions destiné à modifier la perception d’un individu/d’une entité dans le but de lui faire accepter et/ou réfuter des informations extérieures afin d’obtenir des actions - de la part de l’individu et/ou de l’entité - favorables aux objectifs définis par les opérateurs.

Une opération de perception management (PM) est donc focalisée sur une cible précise et définie dans le temps.

  • Elle s’appuie sur l’environnement physique et psychologique de la cible.
  • Le PM s’appuie sur une gamme étendue d’outils psychologiques et de communications adaptés à l’usage particulier d’une opération de PM.
  • Par sa nature, le PM peut faire appel à des techniques offensives légales et/ou illégales. D’autre part, la spécificité du PM repose également dans la totale discrétion de l’opération qui reste un des gages de succès.
  • Dans le cadre d’une action à vocation civile, le PM ne doit jamais comporter de techniques illégales tant pour des raisons éthiques que de gestion de risques opérationnels...

Dans un cadre business, l'intérêt du perception management peut être :

  • De brouiller les canaux de collecte et d’analyse
  • D'handicaper/paralyser le processus de décision
  • De modifier la perception d’un décideur

Liens externes